instant


instant

1. instant, ante [ ɛ̃stɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1550; provenç. « prochain » 1296; lat. instans, p. prés. de instare « serrer de près, presser »
Littér. Qui presse vivement. pressant. Demande, prière instante. Demander de façon instante, instamment. ⇒ imminent, instantané. Besoin, péril instant. « il était instant de se rendre au chœur » (Stendhal ). urgent. instant 2. instant [ ɛ̃stɑ̃ ] n. m.
• 1377; de 1. instant
Durée très courte que la conscience saisit comme un tout. moment; minute, 2. seconde. Cela ne dura qu'un instant. Ce fut l'affaire d'un instant. « Chaque instant de la vie est un pas vers la mort » (P. Corneille). Attendre l'instant propice. Avoir un instant d'inattention. Loc. L'instant fatal : la mort.
Le moment présent. L'homme « ne vit que fort peu dans l'instant même » (Valéry). Jouir, profiter de l'instant qui passe, de chaque instant, de l'instant présent.
Un instant : un temps très court. Il crut, il pensa un instant que... Attendez, patientez un instant. Quelques instants plus tard. Ellipt Un instant ! je suis à vous.
Loc. EN UN INSTANT : rapidement, très vite (cf. En un clin d'œil, en un tournemain). — DANS UN INSTANT. bientôt. Je reviens dans un instant (cf. fam. De suite). Littér. Dans l'instant (même) : aussitôt.
♢ À L'INSTANT : tout de suite. ⇒ aussitôt, soudain. Il arrive à l'instant, il vient d'arriver. À l'instant, à l'instant même où j'allais partir; à l'instant de partir. Dès l'instant, depuis l'instant qu'il est parti, à partir du moment où. Dès l'instant où il est d'accord. puisque.
♢ À CHAQUE, À TOUT INSTANT : très souvent, à tout propos. ⇒ continuellement.
♢ POUR L'INSTANT : pour le moment.
♢ PAR INSTANTS : par moments, de temps en temps.
♢ DE TOUS LES INSTANTS : constant, perpétuel. Une attention de tous les instants.
♢ D'UN INSTANT À L'AUTRE : de manière imminente. ⇒ bientôt (cf. Tout de suite). On l'attend d'un instant à l'autre.
⊗ CONTR. Éternité, perpétuité.

instant nom masculin (de instant) Durée très courte, très petit espace de temps : Je ne resterai que quelques instants. Le moment présent : Vivre dans l'instant. Moment précis dans le temps : Attendre l'instant propice.instant (citations) nom masculin (de instant) André Gide Paris 1869-Paris 1951 Ne distingue pas Dieu du bonheur et place tout ton bonheur dans l'instant. Les Nourritures terrestres Gallimard André Gide Paris 1869-Paris 1951 Je sais à présent goûter la quiète éternité dans l'instant. Les Nouvelles Nourritures Gallimard Marcel Jouhandeau Guéret 1888-Rueil-Malmaison 1979 L'instant n'a de place qu'étroite entre l'espoir et le regret et c'est la place de la vie. Algèbre des valeurs morales Gallimard Gaétan Picon Bordeaux 1915-Paris 1976 Je ne parle, on ne me parle que dans l'insomnie du temps. Admirable tremblement du temps Skira Félix Lacher Ravaisson-Mollien Namur 1813-Paris 1900 L'action est comme un instant qui durerait sans succession. Testament philosophique Boivin Marie-René Alexis Saint-Leger Leger, dit, en diplomatie, Alexis Leger, et, en littérature Saint-John Perse Pointe-à-Pitre 1887-Giens, Var, 1975 Nous qui mourrons peut-être un jour disons l'homme immortel au foyer de l'instant. Amers, Note sur la thématique Gallimard Paul Valéry Sète 1871-Paris 1945 « L'Avenir » est la parcelle plus sensible de l'instant. Mélange Gallimardinstant (difficultés) nom masculin (de instant) Orthographe Par instants. Toujours au pluriel. Construction 1. À l'instant où (+ indicatif) : à l'instant où je l'ai vu, il est reparti. 2. À l'instant que, dès l'instant que (+ indicatif) : dès l'instant qu'il l'a vue, il n'a eu de cesse de la connaître.instant (expressions) nom masculin (de instant) À l'instant (même), tout de suite, sans attendre ; il y a juste un moment. À l'instant où, au moment précis où : À l'instant où je vous parle. Dans l'instant (même), tout de suite, aussitôt. Dans un instant, bientôt, sans tarder. Dès l'instant que, dès l'instant où, du moment que, dans la mesure où, puisque. D'instant en instant, de proche en proche, presque continuellement. Par instant, par moments, de temps en temps. Pour l'instant, pour le moment. Un instant !, attendez un peu. ● instant (synonymes) nom masculin (de instant) Durée très courte, très petit espace de temps
Synonymes :
Moment précis dans le temps
Synonymes :
instant, instante adjectif (latin instans, -antis) Littéraire. Qui presse vivement : Avoir un instant besoin d'argent.

instant, ante
adj. Litt. Pressant, insistant. Prière instante.
————————
instant
n. m. Moment très court. S'arrêter un instant.
Un instant!: attendez un instant!
|| Loc. adv. à chaque instant, à tout instant: continuellement, sans cesse.
à l'instant: il y a très peu de temps.
Dans un instant: dans très peu de temps.
|| Loc. conj. Dès l'instant que, où: du moment que, où.

I.
⇒INSTANT, -ANTE, adj.
A. — Vx ou littér. Imminent, urgent. Le péril est instant. Le besoin est instant (Ac.). Le Roi allait arriver, et (...) il était instant de se rendre au chœur (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 103). Cette guerre avec l'Écosse est devenue instante, et va m'ôter tout loisir (A. DUMAS père, Catherine Howard, 1834, I, 4, p. 224) :
1. L'espoir, méfiance (...) à l'égard de nos prévisions. Heureuse méfiance. L'espoir est un scepticisme. C'est douter du malheur instant.
VALÉRY, Tel quel II, 1943, p. 34.
De l'instant présent. Il vivait tout entier dans le moment présent et ne concevait rien en dehors de l'immédiate et instante réalité (FRANCE, Révolte anges, 1914, p. 249). Nous pouvons par effort, par une sorte de grossissement, ou par une manière de pression de durée, le diviser [le langage articulé] de notre vie mentale instante (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 177).
B. — Qui sollicite vivement, d'une manière pressante. Demande, prière instante. À Sétif où je devais passer la nuit, me rejoignit une dépêche instante (GIDE, Si le grain, 1924, p. 596) :
2. La chaire de philosophie est vacante au collège de Saint-Omer. M. Agnaut, principal du collège, est précisément le beau-frère de M. Noël. Il l'a présenté comme candidat. J'appuie donc sa demande près de vous de la manière la plus instante...
HUGO, Corresp., 1830, p. 482.
Prononc. et Orth. : [], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Fin XIVe s. ystant « imminent » (J. FROISSART, Chroniques, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 15, p. 296); b) 1re moitié du XVe s. [date du ms.] tout instant adv. « à l'instant même » (ID., ibid., t. 11, p. 100, var. du ms. d'Amiens bibl. municipale 486); 2. 1550 « qui presse vivement » (DU BELLAY, L'Olive ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 1, p. 72). Empr. au lat. instans, -antis « présent, pressant, menaçant », part. passé de instare « se tenir sur, serrer de près, menacer vivement, être imminent »; cf. a. prov. instant « proche, prochain », attesté dès 1296 (d'apr. FEW t. 4, p. 721a).
II.
⇒INSTANT, subst. masc.
A. — (Très) petit espace de temps. La pluie a fondu, en peu d'instants, le toit de boue qui recouvre la terrasse du pavillon, et a inondé le plancher (LAMART., Voy. Orient, t. 2, 1835, p. 236). Je la verrai passer, elle, dans un instant, lorsqu'elle reviendra de la messe (BERNANOS, Joie, 1929, p. 652) :
1. L'acte de la volonté le plus simple possible est l'instant indivisible, c'est-à-dire l'unité du temps...
COUSIN, Hist. philos. mod., t. 1, 1847, p. 211.
SYNT. S'asseoir, attendre, réfléchir, se reposer, rester, se taire un/quelques instant(s); ne pas douter de qqc. un (seul) instant; ne durer qu'un instant; sans perdre un instant; n'avoir pas un instant à soi/(de) libre; ne pas quitter qqn (d')un (seul) instant; il n'y a pas/plus un instant à perdre; il ne faut qu'un instant pour...; il y a un/quelques instant(s); c'est l'affaire d'un instant; s'arrêter pour un/quelques instant(s); n'en avoir que pour un/quelques instant(s); au bout d'un/de quelques instant(s); après, durant, en, pendant un/quelques instant(s); un instant auparavant, après; pas un (seul) instant.
P. ell. [Dans une conversation] Un instant! Accordez-moi, attendez un (très) petit espace de temps. Un instant! pas si vite! N'entendez-vous pas le bruit d'un cheval? (MUSSET, Lorenzaccio, 1834, IV, 4, p. 223). Un instant! un instant! fit Suzanne. J'entends quelque chose d'extraordinaire (DUHAMEL, Suzanne, 1941, p. 103) :
2. MADELEINE : Georges, je t'en supplie... Georges! Encore un petit instant!
GEORGES : Traîner servirait à quoi?
COCTEAU, Par. terr., 1938, II, 9, p. 258.
P. exagér. Espace de temps d'une durée indéterminée mais paraissant très court. Il y a toujours eu des hommes pour sentir à certaines heures le creux de toutes choses. La mélancolie romantique n'est qu'un instant d'une sensibilité éternelle (BARRÈS, Cahiers, t. 9, 1911, p. 87) :
3. À quatre-vingts ans ma mère me disait : la vie est un instant. Plus tard, je crois, elle eut le sentiment d'une durée presque insoutenable, une sorte d'éternité dont elle était lasse...
CHARDONNE, Ciel, 1959, p. 127.
B. — (Petit) espace de temps précis, situé dans une durée et généralement considéré par rapport à ce qui le caractérise. Dans les rares instants de richesse, l'artiste achetait pour son amie une ou deux bouteilles d'un vin fortifiant dont l'usage lui était prescrit (MURGER, Scènes vie boh., 1851, p. 214). Si vous pouviez passer ces jours-ci un instant quelconque, rue Caroline (BARRÈS ds BLANCHE, Modèles, 1928, p. 34) :
4. Je (...) ne concevais pas que j'étais le sujet de la querelle entre la fille et la mère! Que celle-ci, toujours impatiente, voulait que celle-là précipitât l'instant de la récolte...
RESTIF DE LA BRET., M. Nicolas, 1796, p. 49.
SYNT. Instant crucial, décisif, délicieux, fatal, heureux, précis, privilégié, suprême; premiers, derniers instants (de quelqu'un, de la vie); attendre l'instant favorable, propice; passer de bons, de mauvais instants; instant(s) de bonheur, de joie, de liberté, de loisir, de méditation, d'oubli, de réflexion, de repos, de silence; avoir un/des instant(s) de distraction, d'hésitation, de lucidité; l'instant d'avant, d'après; à/de/dès cet instant (là), au même instant, à/en un instant donné; à certains instants; à chaque instant/à tous les instants de la vie; à/dès l'instant (même) du départ, du réveil; à l'instant (même) de mourir, de partir; à/dans/de l'instant (même) où..., que... (vieilli ou littér.); à compter, à partir de cet instant.
En partic., littér. L'instant. Le moment présent. Cueillir l'instant, profiter de l'instant, vivre dans l'instant. N'es-tu pas celui (...) qui peut, s'il le veut, goûter l'instant frivole Comme un vin Qui rit dedans la coupe! (MORÉAS, Pèlerin pass., 1891, p. 84). L'homme, créant le temps, non seulement construit des perspectives en deçà et au delà de ses intervalles de réaction, mais, bien plus, il ne vit que fort peu dans l'instant même. Son établissement principal est dans le passé ou dans le futur (VALÉRY, Variété III, 1936, p. 208) :
5. De l'instant on veut s'emparer à plein, sans se projeter dans l'avenir ni dans le passé, domaine de notre impuissance. L'instant paraît la possession qui ne saurait être ravie, le lieu de la jouissance et de la force.
DURRY, Nerval, 1956, p. 8.
L'instant présent. Même sens. Des hommes qui ne raisonnent point leur conduite, et qui s'abandonnent aux fantaisies de l'instant présent (SENANCOUR, Obermann, t. 2, 1840, p. 27). Si nous nous considérons à un moment déterminé — l'instant présent, coupé du passé et de l'avenir — nous sommes innocents (S. WEIL, Pesanteur, 1943, p. 45).
C. — Locutions
1. Loc. adv.
a) À l'instant (même), tout à l'instant (vx). Aussitôt, sur-le-champ. Allez le chercher [l'avoué] sur-le-champ, à l'instant, et ramenez-le (BALZAC, Gobseck, 1830, p. 431). C'est la curée! (...) Pour mieux vous tirer les espèces on vous étripe à l'instant même! (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 519) :
6. Les côtés de la route passaient vite; une pierre, une touffe d'herbe, un buisson se détachaient rapidement et venaient caresser mes yeux de quelque forme bizarre tout à l'instant empreinte dans ma mémoire...
GOBINEAU, Pléiades, 1874, p. 11.
b) À chaque instant, à tout instant, à tous (les) instants. Continuellement, très souvent. Je ne pense pas qu'il y ait jamais eu un grand esprit lequel ait toujours été à tous les instants athée ou matérialiste (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 629). À tous instants, ils se jettent à la face l'affaire Dreyfus (BARRÈS, Cahiers, t. 5, 1907, p. 105). L'époque étonne à chaque instant les habitudes des hommes, change leurs mœurs en quelques années, transforme leur sensibilité (VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 15) :
7. ... depuis le jour où la terrible infirmité vint ôter un sens à sa mère, elle (...) déploya la même sollicitude, à tout instant, sans se lasser (...). Elle fut sublime d'affection à toute heure...
BALZAC, Modeste Mignon, 1844, p. 34.
c) Dans l'instant (même) (vieilli, littér. ou région.). Aussitôt, sur-le-champ. La fécondation des vivipares vivifie, dans l'instant même, l'embryon qui en reçoit l'influence (LAMARCK, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 153). La fillette (...) était tombée sans un cri; et dans l'instant elle fut debout, prit sa course (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 91) :
8. Je connois un lac transparent
Qui n'est jamais ridé par le moindre zéphyre :
Si monseigneur veut, dans l'instant
J'aurai l'honneur de l'y conduire.
FLORIAN, Fables, 1792, p. 109.
d) D'instant en instant. À de petits intervalles de temps, (presque) continuellement. Un murmure plaintif et continu, interrompu d'instant en instant par un cri plus fort (MIOMANDRE, Écrit sur eau, 1908, p. 273). D'instant en instant, elle allait regarder dans le nid fiévreux, enlever un nouveau poussin mort pour l'empêcher de faire mourir les autres (ALAIN-FOURNIER, Meaulnes, 1913, p. 303) :
9. La multitude grossissait d'instant en instant. La ville entière était là, (...) troupeau immense qui débouchait à la fois de toutes les rues...
, Aphrodite, 1896, p. 195.
e) D'un instant à l'autre. Bientôt, d'une manière imminente. L'ordre n'est pas encore signé; mais d'un instant à l'autre il peut l'être (SCRIBE, Bertrand, 1833, II, 3, p. 152). Il est là, dans la maison... Il peut apparaître, d'un instant à l'autre... Il va venir... (MARTIN DU G., Thib., Mort père, 1929, p. 1315).
f) Par instants, par instant (plus rare). À de petits intervalles de temps, de temps à autre. La candeur de M. Faîsme semblait réelle, malgré les éclairs de malice qui fusaient par instants aux coins de ses paupières (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 687). V. affleurement ex. 8 :
10. Pas bien loin, les fusées barraient la nuit d'un long boulevard de clarté, et, par instant, cela s'égayait de lueurs rouges ou vertes, vite éteintes, pareilles à des enseignes lumineuses.
DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 37.
g) Pour l'instant. En attendant, présentement. Je m'enfuis (...) sans autre projet que de me dérober pour l'instant aux affreuses tortures de la peur et de la honte (TOEPFFER, Nouv. genev., 1839, p. 123). V. chut ex. 1 :
11. Aujourd'hui, (...) prenez un peu de potage. Demain, nous en viendrons à des restrictions plus sérieuses. Pour l'instant, tenez-vous-en à ce que je vous ai dit.
ROMAINS, Knock, 1923, II, 1, p. 9.
h) Sur l'instant. Synon. rare de sur le moment. Ce fut un jeu de me changer en Corneille (...). Ma nouvelle imposture me préparait un drôle d'avenir; sur l'instant j'y gagnai tout (SARTRE, Mots, 1964, p. 141) :
12. La bête souple du feu a bondi d'entre les bruyères comme sonnaient les coups de trois heures du matin (...). Sur l'instant, on a cru pouvoir la maîtriser sans trop de dégâts...
GIONO, Colline, 1929, p. 144.
2. Loc. adj. De tous les instants, de chaque instant (plus rare). Continuel, incessant. Une étude sérieuse, une attention de tous les instants (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 243). Les actes (...) sont soumis à une réglementation minutieuse, à un contrôle de chaque instant (SARRAUTE, Ère soupçon, 1956, p. 101) :
13. Réponse à ma pensée secrète avec ces vœux obscurs que je forme sans cesse, réponse à mon désir de tous les instants : « Comme il est bon d'être idiot! »
J. BOUSQUET, Trad. du silence, 1935-36, p. 214.
3. Loc. conj. Dès l'instant que/où.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. a) 1377 « très petit espace de temps » (ORESME, Le Livre du ciel et du monde, éd. A. D. Menut, II, 3, p. 298); b) XVIe s. [date des mss] à l'instant (JOINVILLE, St Louis, éd. N. L. Corbett, 440, var. mss B et L). Substantivation de instant, adj. Fréq. abs. littér. : 21 995. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 29 481, b) 26 101; XXe s. : a) 31 226, b) 35 621.

1. instant, ante [ɛ̃stɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1550; ystant, au sens 2, fin XIVe; tout instant « à l'instant même », XIVe; cf. anc. provençal instant « proche, prochain », 1296; lat. instans, p. prés. de instare « serrer de près, presser ».
Littéraire ou administratif.
1 Qui presse vivement. Pressant. || Demande, prière, sollicitation, supplication instante. || Demander qqch. de la manière la plus instante. Instamment.
2 Vx ou littér. Imminent, instantané. || Besoin, péril instant. || « Un péril instant nous presse d'agir; un péril imminent nous avertit seulement par sa menace » (Littré).Impersonnel. Vx. || Il est instant de… Urgent.
0 (…) les curés pensèrent qu'il était convenable que M. le Doyen se retirât vers Monseigneur pour l'avertir que le roi allait arriver, et qu'il était instant de se rendre au chœur.
Stendhal, le Rouge et le Noir, I, XVIII.
DÉR. Instamment, 2. instant.
HOM. 2. Instant.
————————
2. instant [ɛ̃stɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1377, Oresme; substantivation de 1. instant.
Durée très courte « que la conscience saisit comme un tout » (Lalande, Voc. de la philosophie).
1 (Un, des instants; l'instant de…, etc.). Moment; minute, seconde (→ Attente, cit. 6; bonheur, cit. 30; étendre, cit. 38; 1. feu, cit. 56 et 57; incomplet, cit. 1). || L'instant considéré comme la plus petite division du temps psychologique, vécu, comme un point, un repère dans la durée. Temps. || Instant grave, insignifiant (→ Gravité, cit. 12), décisif (cit. 2), fugitif (cit. 10), imminent (→ Contretemps, cit. 3). — ☑ Loc. Les plus doux (cit. 17) instants (en amour). || Le premier, les derniers instants (→ Gêne, cit. 10; bazarder, cit. 9). || Instant d'abandon (cit. 10), d'accalmie (cit. 2), de faiblesse, de loisir, d'oubli, de plaisir, de répit (→ Chaîne, cit. 12; clair, cit. 26; essouffler, cit. 0.1; étourdir, cit. 8; héros, cit. 14).Spécialt. || Il a des instants de distraction, de bon sens ( Échappée).Attendre (cit. 46) l'instant, l'instant propice. || La fuite (cit. 13) des instants; instant qui passe (→ Figer, cit. 5; passer, cit. 61). || Souvenir d'un instant ancien (→ Fond, cit. 28). || Les instants qui composent l'existence (→ Identité, cit. 11).Infinité (cit. 4) d'instants.La vie ne dure qu'un instant (→ Éternel, cit. 23).L'instant présent. 1. Présent, n. m.
1 Chaque instant de la vie est un pas vers la mort.
Corneille, Tite et Bérénice, V, 1.
2 Et le premier instant où les enfants des rois
Ouvrant les yeux à la lumière
Est celui qui vient quelquefois
Fermer pour toujours leur paupière.
La Fontaine, Fables, VIII, 1.
3 (…) que nous importe dans quelle situation la main de Dieu nous place pour l'instant rapide que nous paraissons sur la terre ?
Massillon, Carême, Riche.
4 (L'homme) ne vit que fort peu dans l'instant même. Son établissement principal est dans le passé ou dans le futur.
Valéry, Variété III, p. 208.
5 L'instant paraît jouer dans la représentation du temps le même rôle que le point dans la représentation de l'espace (…) l'instant n'est-il pas le faîte indivisible qui ne cesse de séparer le passé de l'avenir ? Mais une telle comparaison manque de justesse (…) Notre vie ne sort jamais de l'instant (…)
Louis Lavelle, le Moi et son destin, IV, Réalité de l'instant, II.
6 De ces lettres (de Julie de Lespinasse à Guibert) la plus belle (…) est datée « de tous les instants de ma vie ». La voici : « Mon ami, je souffre, je vous aime et je vous attends ».
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 203.
Absolt. L'instant présent. || Jouir, profiter de l'instant qui passe. Carpe diem (→ Donner, cit. 43). || « Instant, arrête-toi, tu es si beau », parole de Faust contemplant son œuvre (Goethe, Second Faust, V).
Loc. L'instant fatal : l'instant de la mort.
7 Il se souvint d'une femme qui lui avait dit jadis : « Ah ! fou qui ne sais cueillir l'instant ! »
A. Maurois, les Roses de septembre, II, V.
2 a Temps très court; faible durée. || Un instant, pendant un instant, pendant un temps très court. || Il crut, il pensa un instant que… (→ Annonce, cit. 4). || Pour un instant (→ Avant-goût, cit. 4; frémissant, cit. 3). || C'est l'affaire d'un instant (→ Flamber, cit. 15). || Après, depuis un instant (→ Ergot, cit. 4; impatienter, cit. 10). || Attendez, patientez un instant.Ellipt. || Un instant ! ne soyez pas si pressé… (→ Champi, cit. 1).Peu d'instants, quelques instants (→ Arbitraire, cit. 11; brosser, cit. 1; inégal, cit. 14). || Dans peu d'instants (→ Café, cit. 4); au bout de quelques instants (→ Infuser, cit. 1), quelques instants plus tard (→ Globule, cit. 4).Sans perdre un instant (→ Gratter, cit. 8). || Pas un, pas un seul instant (→ Frotter, cit. 2; hideux, cit. 5).
b Loc. (1495). En un instant [ɑ̃nœ̃nɛ̃stɑ̃]  : rapidement, très vite. Clin (en un clin d'œil), tournemain (en un). → 1. Feu, cit. 13; hardi, cit. 2. || Dans un instant, s'emploie parfois dans ce sens (→ Bouleverser, cit. 6).
(1694). Dans un instant [dɑ̃zœ̃nɛ̃stɑ̃]. Bientôt, heure (tout à l'heure). || J'arrive dans un instant. — ☑ (1689). Dans l'instant, vx, littér. ou régional. || Dans l'instant, dans l'instant même (→ Exister, cit. 15) : immédiatement (syn. mod. : à l'instant).
(Av. 1589, Baïf). À l'instant. Aussitôt, soudain, suite (tout de suite). → Accourir, cit. 9; âme, cit. 35; assiéger, cit. 4; fade, cit. 12; futur, cit. 16. — Vx. || Tout à l'instant (→ Avis, cit. 40). || À l'instant, à l'instant même où…, de…, et (vieilli) que… (→ Asseoir, cit. 45; brèche, cit. 2; friture, cit. 1). || À cet instant (→ Abandon, cit. 2; ahurissement, cit. 1; hérédité, cit. 9).Au même instant (→ Caillou, cit. 5; gloire, cit. 49; humilier, cit. 40).
(1580). À chaque instant : très souvent, à tout propos. Bout (à tout bout de champ), cesse (sans), continuellement; → Atermoyer, cit. 1; augmenter, cit. 9; changer, cit. 63; 1. fou, cit. 33; frictionner, cit. 2; héroïsme, cit. 13; inévitable, cit. 3.Vieilli. || À tous instants (→ Brillant, cit. 21). — ☑ Mod. À tout instant [atutɛ̃stɑ̃]. → Camper, cit. 4; homme, cit. 156.
(1835). || Dès, depuis l'instant que…, où… → 1. Balle, cit. 12; implacablement, cit. 2.
(1839, Musset). Pour l'instant : pour le moment. Heure (pour le quart d'heure). → 1. Geindre, cit. 3; 2. goutte, cit. 3; heure, cit. 13; hostilité, cit. 3.
Rare. Sur l'instant : immédiatement (et pour un court instant); syn. cour. : sur le moment.
(1833, Hugo). Par instants : par moments, de temps en temps (→ Assombrir, cit. 10; blêmir, cit. 5; fond, cit. 19; fougue, cit. 5; froideur, cit. 5; fusée, cit. 6).Rare. || Par instant (même sens; Dorgelès, in T. L. F.).
Loc. adj. (1830, Stendhal). De tous les instants : constant, perpétuel (→ Assimiler, cit. 19; habitude, cit. 2; implicite, cit. 1).De chaque instant (même sens).
(1735). D'instant en instant : presque continuellement, pendant des instants très rapprochés. → Germer, cit. 6. — ☑ D'un instant à l'autre [dœ̃nɛ̃stɑ̃talotʀ]  : de manière imminente. Bientôt; suite (tout de suite).
CONTR. Éternité, perpétuité.
DÉR. Instantané.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • instant — instant, ante 1. (in stan, stan t ) adj. 1°   Qui poursuit, qui presse. Instante sollicitation. Aux instantes prières de cet homme. 2°   Qui nous est prochain, qui est sur nous. Le péril est instant. Le besoin est instant. •   Le régent avait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • instant — n Instant, moment, minute, second, flash, jiffy, twinkling, split second are comparable when they mean a particular point of time or a stretch of time of almost imperceptible duration. Instant and moment are often used interchangeably {to us …   New Dictionary of Synonyms

  • Instant — In stant, n. [F. instant, fr. L. instans standing by, being near, present. See {Instant}, a.] [1913 Webster] 1. A point in time; a moment; a portion of time too short to be estimated; also, any particular moment; as, teh situation may change in… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • instant — in·stant adj: being under present consideration the questions presented in the instant case Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. instant …   Law dictionary

  • Instant — In stant, a. [L. instans, antis, p. pr. of instare to stand upon, to press upon; pref. in in, on + stare to stand: cf. F. instant. See {Stand}.] [1913 Webster] 1. Pressing; urgent; importunate; earnest. [1913 Webster] Rejoicing in hope; patient… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • instant- — DEFINICIJA 1. kao prvi dio riječi znači da što ima takav sastav ili da je izrađeno u takvoj tehnološkoj pripremi da se može prirediti brže nego što se to radi na uobičajen, tradicionalan način [instant kava; instant palenta] 2. iron. pejor. onaj… …   Hrvatski jezični portal

  • instant — in‧stant [ˈɪnstənt] adjective happening or available immediately: • We do not expect instant profits. • The agreement will offer subscribers instant access to overseas databases. * * * instant UK US /ˈɪnstənt/ adjective ► happening immediately,… …   Financial and business terms

  • Instant — ist ein Begriff bei Lebensmitteln, der Fertigprodukte bezeichnet. Wortherkunft Der Begriff instant [ɪnstənt], der im Deutschen ‚sofort‘ bedeutet, ist ein Lehnwort aus der englischen Sprache. Er kommt ursprünglich aus dem Latein, und findet sich… …   Deutsch Wikipedia

  • instant — [in′stənt] adj. [LME < MFr < L instans, prp. of instare, to stand upon or near, press < in , in, upon + stare, to STAND] 1. urgent; pressing 2. soon to happen; imminent 3. without delay; immediate [to demand instant obedience] 4.… …   English World dictionary

  • instant — INSTÁNT adj. invar. Instantaneu, rapid. ♦ (Despre mâncăruri sau băuturi) Care se prepară repede, fără fierbere, prin dizolvare. [pr.: stánt] – cuv. engl. Trimis de valeriu, 21.07.2003. Sursa: DEX 98  instánt adj. m., pl. instánţi …   Dicționar Român

  • Instant- — Präfixoid sofort gebrauchsfähig erw. fach. ( ) Beschreibung von Affixen. Bildungen der Werbesprache nach dem Vorbild von ne. instant coffee sofort löslicher, sofort gebrauchsfähiger Kaffee . ne. instant stammt über mfrz. instant aus l. īnstāns… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.